Catel Muller

Le trait épuré, souple et dynamique de Catel sert à merveille les destins bousculés de femmes remarquables, quelques fois trop vite oubliées. Dans ses biographies dessinées, ou « biographiques », comme elle aime les appeler, Catel met en lumière des héroïnes, réelles ou imaginaires, du quotidien ou de la grande Histoire. Seule, ou avec la complicité de comparses scénaristes, elle livre leurs rêves de liberté et leurs luttes pour défendre leurs idées, dans des récits toujours attachants. Catel, à sa manière, milite pour les droits des femmes depuis de nombreuses années. Travailleuse sans relâche, elle s’est aussi affirmée dans le milieu de la bande dessinée, au point d’en être aujourd’hui l’une des figures majeures.

Catel a toujours adoré dessiner. Entre 7 et 17 ans, elle réalise des centaines d’illustrations, de peintures et de pages de BD. Elle entre ensuite à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, où elle se lie d’amitié avec Blutch. Ensemble, ils suivent les cours de bande dessinée et d’illustration de Claude Lapointe. En 1990, diplôme en poche, elle s’installe à Paris et commence sa carrière en réalisant plusieurs commandes et illustrations pour la jeunesse. Dès ses premières histoires, Catel imagine et met en images des petites héroïnes espiègles et attachantes : Lune l’aventurière, Philomène la sorcière, Linotte l’impertinente, la tendre Loulou, Marion la rigolote et plus récemment, la malicieuse Lucrèce.

 


Elle souhaite aussi s’adresser à un public féminin adulte et faire de la bande dessinée un média universel. Elle songe à de vraies héroïnes, des icônes, des modèles de femmes affranchies. Sa rencontre avec José-Louis Bocquet – auteur de monographies et de romans policiers – constitue pour l’un et l’autre une étape déterminante. Dans le format du roman graphique, ils dressent des portraits de femmes engagées qui ont marqué l’Histoire, mais méconnues ou oubliées. Ces albums sur les « clandestines de l’Histoire », traduits en plusieurs langues, font l’objet d’un minutieux travail de documentation et de recherches graphiques. Kiki de Montparnasse (2007, Prix du public d’Angoulême), Olympe de Gouges (2012, Prix de l’Héroïne Madame Figaro) et Joséphine Baker (2016, Prix Atomium de la BD Historique) seront les premières personnalités mises en lumière par le couple avec les éditions Casterman.

En 2008, elle illustre pour Libération une double page sur une grande figure du féminisme : Benoîte Groult. Ce portrait donnera lieu au roman graphique Ainsi soit Benoîte Groult (Grasset, 2013), lauréat du Prix Artémisia de la bande dessinée 2014. À partir de rencontres entre les deux femmes qui se succèdent pendant 5 ans, Catel prend des notes et dessine dans ses carnets. À partir de ces moments partagés, elle retrace la vie de cette héroïne journaliste, écrivaine et militante, qui s’est engagée sur le droit de vote, le divorce, l’avortement, l’inégalité des salaires, la féminisation des noms de métiers ou encore le droit à mourir dans la dignité.

Sa rencontre avec l’illustratrice Claire Bouilhac marquera un nouveau tournant dans la carrière de l’autrice. Ensemble, elles publient deux albums : Rose Valland, capitaine des Beaux-Arts (Dupuis, 2009) et Adieu Kharkov (Aire Libre, 2015). Le premier raconte le parcours de l’historienne d’art Rose Valland, qui recensa les œuvres d’art spoliées par les nazis durant la 2ème Guerre Mondiale. Adieu Kharkov pour sa part narre le récit croisé de deux femmes en quête d’indépendance : Mylène Demongeot et sa mère Claudia, originaire d’Ukraine. Catel et Claire Bouilhac préparent actuellement une adaptation en BD de La Princesse de Clèves (à paraître chez Dargaud).

Catel travaille régulièrement sur des projets collectifs et pour la presse. En 2008, elle signe Quator dans lequel elle adapte les textes de Jacques Gamblin, Pascal Quignard, Thierry Bellefroid et José-Louis Bocquet. Elle apporte sa contribution à plusieurs magazines, expositions et actions ponctuelles sur les thèmes qui lui tiennent à coeur : Dessins pour le climat, La Corée vue par 12 auteurs ou encore En chemin elle rencontre. Elle publie également dans Elle, Libération, Le Parisien, Le Figaro ou Le Monde.


Autrice prolifique, elle a de nombreux projets en cours. Avec Anne Goscinny, elle prépare Le Roman des Goscinny – une biographie croisée du père et de sa fille – à paraître en 2019 chez Grasset. Leur collaboration se poursuit en toute complicité avec la création de la série jeunesse Le Monde de Lucrèce, publiée chez Gallimard. Cette petite héroïne attachante est considérée par les médias comme « la grande sœur du petit Nicolas ». Catel vient aussi d’illustrer les Chroniques burlesques d’une journaliste, coulisses de la presse, écrites par Stéphanie Janicot et publiées chez Michel Lafon. Elle prépare avec José-Louis Bocquet deux biographies consacrées à Alice Guy, première réalisatrice à l’origine de la société cinématographique Gaumont et Nico, la chanteuse et icône du Velvet Underground.

En mai 2018, Catel se voit couronnée du grand prix Belge de la BD Diagonale pour l’ensemble de son œuvre. Son talent et son engagement pour les héroïnes réelles ou fictives n’ont pas fini de nous surprendre.

Source : Musée de la bande dessinée de Bruxelles.

 

BIBLIOGRAPHIE – non exhaustive

©Gallimard, 2018

Le roman des Goscinny (avec Anne Goscinny), Grasset, à paraître en 2019

Le Monde de Lucrèce (avec Anne Goscinny), Gallimard jeunesse, 2018

Chroniques Burlesques d’une journaliste, Michel Lafon, 2018

Joséphine Baker (avec José-Louis Bocquet), Casterman, 2016

 L’Encyclo des Filles (avec Sonia Feertchak), Gründ, 2015

Adieu Kharkov (avec Claire Bouilhac et Mylène Demongeot), Dupuis, 2015

Lire, Vivre et Rêver, collectif d’écrivains sur la librairie avec Jean Muller, Les Arènes, 2015

Lucie s’en soucie (réédition, préface Bocquet), Humanoïdes Associés, 2014

Ainsi soit Benoîte Groult, Grasset, 2013

Edith Piaf (réédition, nouvelle couverture), BD Music, 2013

©Casterman, 2016

Olympe de Gouges (avec José-Louis Bocquet), Casterman, 2012

Marion – À fond les vacances !-(avec F. Joly), Gallimard, 2012

Marion – J’adore les histoires d’amour (avec F. Joly), Gallimard, 2012

Dolor (avec P.Paringaux), Casterman, 2010

Rose Valland (avec E.Polack et C.Bouilhac), Dupuis, 2009

Trop top Linotte (avec C.Bouilhac), Dupuis, 2012

Les animaux de ma vie (avec Mylène Demongeot), Flammarion, 2012

Léo & Léa, au secours, ça fond (avec Véronique Grisseaux), Casterman, 2012

Quatuor, adaptation des textes de Jacques Gamblin, Pascal Quignard, Thierry Bellefroid, José Louis Bocquet, éd. Casterman, 2008

Kiki de Montparnasse avec (José Louis Bocquet), Casterman, 2007

Le sang des Valentines (avec Christian de Metter), Casterman, 2005

Lucie (avec Véronique Grisseaux), Casterman, 2001 à 2006

©Dupuis, 2015

Série Marion & Charles (avec Fanny Joly), Bayard, 2002 à 2009

Les Papooses (avec Sophie Dieuaide), Casterman, 2002 à 2006

L’encyclo des filles (avec Sonia Feertchak), Plon et Gründ, 2000 à 2013

Parutions diverses dans la presse et en édition (albums, illustrations et bandes dessinées), Bayard, 1990 – 2005