Mika

© DR

Durant toute son enfance, où il passe tout son temps libre à dessiner, Mika est bercé par les dessins animés japonais (Dragon Ball, Saint Seiya…), puis par l’arrivée des premiers mangas traduits en français.
Au début des années 2000, il arrive sur le marché de l’édition avec des projets mangas mais les éditeurs français ne sont pas encore ouverts à ce style.
Mika doit se tourner vers un style franco-belge. Il découvre alors le travail de Régis Loisel. Cette révélation l’influence, l’inspire et lui permet de participer à 2 collectifs pour Soleil Celtic avant de réaliser un album en tant que dessinateur principal.
La passion du manga toujours présente, il décide d’essayer de réaliser son rêve d’être éditer au Japon. Il prépare un projet et se rend à Tokyo pour le présenter aux grandes maisons d’éditions. Il rencontre plusieurs responsables éditoriaux qui sont séduits par son travail mais restent malheureusement réticents à faire travailler des auteurs étrangers.
De retour en France, Mika est contacté pour faire partie de l’aventure Shogun aux Humanoïdes Associés qui a pour but l’édition de manga français. Il réalise alors 3 tomes s’inspirant de culture celtique à la sauce shonen.
Il participe aux collectifs des Histoires & Légendes normandes depuis 2008.
Son travail dans la publicité l’éloigne quelques temps de la BD mais la passion le pousse vers Layla Conte des marais écarlates avec Jérémy pour les éditions Dargaud. Il travaille actuellement sur Chastity Blaze à paraître aux éditions Sandawe.