Mika

Durant ses jeunes années, Mika, passionné par les dessins animés japonais et les mangas, passe son temps à dessiner. Au début des années 2000, lorsqu’il arrive sur le marché de l’édition, les éditeurs français ne sont pas encore ouverts à cette nouvelle forme d’expression. Mika se tourne alors vers la tradition et la bande dessinée franco-belge.

Il participe à deux collectifs, le tome 4 des Contes du Korrigan (2004) et le tome 2 des Contes de Brocéliande (2005). Entre-temps, il réalise quelques illustrations pour le magazine Casus Belli. Puis, en 2006, il signe son premier album comme dessinateur principal, Les Larmes de fées (Soleil), un récit scénarisé par François Debois. Avec deux amis, il tente sa chance au Japon, où il rencontre les principaux éditeurs de mangas.

De retour en France, il publie, entre 2007 et 2009, les trois tomes de Pen Dragon (Les Humanoïdes associés). Il participe également à plusieurs épisodes des Légendes et histoires normandes (L’Eure du terroir, aujourd’hui Varou). En 2016, il démarre un nouveau projet avec Jérémy au scénario ; le one-shot, à paraître chez Dargaud, est attendu courant 2018 : il s’agit de Layla, conte des Marais écarlates.

 

©Dargaud, 2018

BIBLIOGRAPHIE

Les contes du Korrigan, Soleil, 2004

Les contes de Brocéliande, Soleil, 2004-2006

Les larmes de fées, Soleil, 2006

Pen Dragon, Les Humanoïdes associés, 2007-2009

Histoires et légendes normandes, Varou, 2008-2015

Mont-Saint-Michel – histoires et légendes, Varou, 2017

Layla – conte des marais écarlates, Dargaud, à paraître en septembre 2018