Stéphan Agosto

© DR

© DR

Après des études secondaires et une école de communication visuelle, Stéphan Agosto a démarré sa carrière dans une agence de publicité. Mais sa passion pour le dessin l’a emporté. Ayant quitté la capitale, il s’est installé à Chartres où il exerce le métier d’illustrateur tout en construisant prudemment un virage de carrière vers le neuvième art.
Le dessinateur Stéphan Agosto a signé son premier contrat chez un grand éditeur de bandes dessinées le jour de ses 40 ans. Son album l’Alternative T1 écrit par Édouard Chevais-Deighton est paru en fin d’année 2009 en même temps que le second volet dessiné par Philhoo. Une histoire parallèle sur fonds de Seconde Guerre mondiale.

À partir de 2013, l’association normande Jubilee et l’association normande de bande dessinée commandent au scénariste Wallace et au dessinateur Agosto un album historique sur Dieppe pendant la Seconde Guerre mondiale : Opération Jubilee, allusion à l’opération Jubilee. Les planches font l’objet d’une exposition à Dieppe. En 2017 paraît le second volume, par les mêmes auteurs, basé sur « des faits réels lors du raid des forces alliées du 19 août 1942 » : Dieppe 42, histoires d’un raid. Le dessinateur s’est appuyé sur des photos d’époque et sur un travail de documentation mené par les responsables historiques de l’organisme.

Dernièrement, il a réalisé (avec Jean-François Vivier) une bande dessinée qui retrace l’histoire de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. La nièce de l’ancien président de la République, résistante française et militante des droits humains, a mené de nombreux combats dans sa vie.