Stéphanie Janicot

Stéphanie Janicot devient journaliste à Bayard Presse en 1992 après des études de droit, Sciences po et le CFJ. En 2004, elle participe à la création du magazine culturel féminin Muze. Elle y anime la rubrique littéraire. Elle se fait remarquer dès son premier roman, Les Matriochkas, publié en 1996, encensé par la critique et récompensé par plusieurs prix dont le prix Goya du premier roman, le prix René-Fallet, etc.

Suivent Des profondeurs… (1997), Salam (1999), Ulysse (2000) et Une Traviata (2001) qui clôt le cycle consacré aux illusions de jeunesse et à la recherche d’infini. Elle se concentre alors davantage sur les relations humaines, hommes-femmes en particulier, avec la relation fils-mère dans Non, ma mère n’est pas un problème (2002), la relation de couple dans La Constante de Hubble (2003), et les relations frères-sœurs au sein des familles recomposées dans Cet effrayant besoin de famille (2006).

Stéphanie Janicot a remporté le prix Renaudot Poche 2016 pour La Mémoire du monde : intégrale.

 

©Michel Lafon, 2018

BIBLIOGRAPHIE

Les Matriochkas, Paris, Zulma, 1996 – Prix Goya du premier roman, Prix Palissy, Prix René-Fallet 1997, Prix du premier roman de l’Université d’Artois

Des Profondeurs, Paris, Zulma, 1997

Salam, Paris, Zulma, 1999

Soledad, Paris, Albin Michel, 2000

Ulysse, Paris, Zulma, 2000

Une traviata, Paris, Albin Michel, 2001

Non, ma mère n’est pas un problème, Paris, Albin Michel, 2002

La Constante de Hubble, Paris, Albin Michel, 2003

Tu n’es pas seul(e) à être seul(e), Paris, Albin Michel, 2005

Cet effrayant besoin de famille, Paris, Albin Michel, 2006

Le privilège des rêveurs, Paris, Albin Michel, 2007

100 romans de première urgence pour (presque) tout soigner, Paris, Albin Michel, 2008

Dans la tête de Shéhérazade, Paris, Albin Michel, 2008

L’Œil du cyclone, paris, Albin Michel, 2009

Que tous nous veuille absoudre, Paris, Albin Michel, 2010

La mémoire du monde, Paris, Albin Michel, 2013 – Prix Renaudot du livre de poche 2016

Newland, Paris, Albin Michel, 2016

Fallen angel, Paris, Albin Michel, 2017

Chroniques burlesques d’une journaliste (avec Catel), Michel Lafon, 2018